Inauguration enfin, de 4 saut-de-moutons à Kinshasa

Inauguration enfin, de 4 saut-de-moutons à Kinshasa

Le président de la République a inauguré officiellement, comme promis, ce jeudi 31 décembre 2020, 4 saut-de-moutons à partir de celui du Rond-point Mandela dans la commund de la commune.

Après la coupure du ruban symbolique, le cortège du Chef de l'Etat a roulé sur ce saut-de-moutons sous les applaudissements de plusieurs Kinois et autres militants des partis politiques dont UNC de Vital Kamerhe, mobilisés pour la circonstance.

Dans son discours, le gouverneur de la ville de Kinshasa exhorte les agents de la Police de circulation routière (roulage) au professionnalisme afin d'éviter les accidents et faire respecter le code de la route.

Pour Gentiny Ngobila, cette inauguration est "la concrétisation du projet 100 jours dans le volet infrastructures. J'exprime ma gratitude. Vous venez de doter Kinshasa des infrastructures de haute portee. Les Kinois vous sont grandement reconnaissants et vous disent merci. Je reste convaincu que vous ferez de grandes choses".

Pour sa part, le vice-Premier ministre en charge des Infrastructures Willy Ngopos a estimé que "ces impressionnants ouvrages" ont été construits "dans le souci de décongestionner la circulation dans la ville de Kinshasa, permettant un croisement non-conflictuel" des véhicules.

"Aux Kinois, voici les ouvrages modernes qui vous accompagnent dans le développement de vos activités. Faites-en bon usage", exhorte-t-il.

Willy Ngopos promet que "nous menagerons aucun effort pour que cela soit de même en provinces".

Le vice-Premier ministre des Infrastructures rassure que "les autres ouvrages dont ceux de la RTNC, marché de liberté et Mokali, 2ème entrée de N'Djili seront poursuivis et achevés".

Après plusieurs d'attente, "le président de la République a instruit (le 18 décembre 2020) le ministre des finances afin que 1 million de dollars américains soient débloqués pour l'OVD et 2 millions pour l'Office des routes pour leur permettre de parachever" ces saut-de-moutons.

L'idée était de désengorger les routes de Kinshasa qui connaissent les embouteillages, principalement vers les saut-de-moutons et de permettre à la population de rentrer à domicile avant 21 heures, heure de début du couvre-feu décrété pour lutter contre la deuxième vague du Coronavirus en RDC.

5 saut-de-moutons étaient annoncés, mais celui de Mokali devra encore au moins une semaine, selon le ministre des Infrastructures.

Le Pouvoir/TCFM


E-mail