Des Chloroquines falsifiées circulent dans le marché africain, alerte l'OMS

Previous Next

Jeudi, l'Organisation mondiale de la santé a activé son alerte numéro 4/2020, en rapport à la présence des chloroquines falsifiées sur le marché africain, principalement en RDC, au Cameroune et au Niger.

Elle indique qu’entre le 31 mars et le 2 avril 2020, son système mondial de surveillance et de suivi des produits médicaux de qualité inférieure ou falsifiés a reçu neuf signalements des chloroquines confirmées falsifiées. Elle appelle tous les pays à la grande vigilance.

En RDC, il s’agit des produits Chroloquine 250 mg et chloroquine phosphate 250 mg, attribués faussement aux fabricants Dawa limited et Bwon and Burk Pharmaceutical Limited.

L'Institut national des recherches biomédicales (INRB) a pu analyser certaines doses en sa possession, avant de les administrer aux malades de COVID-19. Le pays compte à ces jours plus de deux cents cas, 16 guéris et vingt décès.

La rédaction


E-mail