Les auditeurs internes évoquent les risques dans une activité d'audit interne en période de COVID-19

Les auditeurs internes évoquent les risques dans une activité d'audit interne en période de COVID-19

Samedi 26 septembre au Centre interdiocésain à Kinshasa, les questions d'audit interne ont été largement traitées par l'Institut des auditeurs internes du Congo (IIA Congo). Paulin Nkenye Zimika, responsable de l'audit interne à l'Agence congolaise des grands travaux (ACGT) et principal orateur, a développé autour « d'une approche par les risques dans une activité d'audit interne et dans un contexte de la COVID-19 : ''Cas pratique d'un audit de conformité'' », à l'intention des auditeurs internes des entreprises publiques et privées. Cette conférence est la deuxième organisée depuis la reprise des activites après l'État d'urgence entraîné par ladite pandémie.

A propos, Paulin Nkenye est revenu sur les notions telles que l'audit interne est une profession normée appuyée par un cadre de référence (CRIPP); les notions générales sur les risques, le cas pratique d'un audit de confirmé; les risques émergents dus au Coronavirus.
 
Exhortant les auditeurs internes de connaître et de pratiquer le cadre de référence mis en place par l'IIA Global pour accompagner efficacement la pratique et la profession et répondre aux défis à venir; de connaître la mission de l'audit interne en vue d'accroître et préserver la valeur de l'organisation en donnant une assurance, des conseils fondés sur une approche par les risques. 
 
Paulin Nkenye a défini l'audit interne comme une activité indépendante et objective, qui donne à une organisation une assurance en apportant ses conseils et en créant de la valeur ajoutée. Établissant la différence entre le risque et la cartographie des risques, il a fait savoir que le risque est un événement incertain qui a une incidence sur le résultat tandis que la cartographie des risques est une technique de contrôle qui vise à atténuer les risques et atteindre l'objectif.
 
En cette période de Coronavirus, l'absentéisme au travail de la personne auditée, la non exécution du programme des audits, le prolongement des activités d'audit, l'immobilisme du service d'audit et la restriction des missions, sont présentées comme les principaux risques.
 
De recommander aux experts en audit interne des mesures préventives à prendre face à la pandémie de COVID-19, comme l'instauration d'un télétravail contre l'absentéisme, l'instauration de rigueur budgétaire contre les imprévus, l'instauration des contrôles inopinés contre l'immobilisme de service d'audit et l'instauration de la rapidité dans la décision contre la fraude et la corruption.
 
En présence du nouveau président de l'Institut des auditeurs internes du Congo (IIA Congo/RDC) Claude Nzau, de son vice Emile Kakesse et d'autres membres, la conférence mensuelle de l'IIA Congo a tenu sa promesse d'être un important outil pour les experts en audit interne.
 
Tony-Antoine Dibendila

E-mail