Monde : le prix du cuivre franchit la barre de 6800 $ la tonne, un motif de satisfaction pour la RDC ! 

Monde : le prix du cuivre franchit la barre de 6800 $ la tonne, un motif de satisfaction pour la RDC ! 

Le cuivre a atteint, durant cette semaine du 05 septembre 2020, son plus haut niveau depuis deux ans. Il s’est négocié à 6 800 $ la tonne sur les marchés mondiaux. Selon plusieurs analystes relayés par Bloomberg, la tendance haussière du métal rouge devrait se poursuivre dans les prochaines semaines, notamment en raison d’une baisse de l’offre mondiale. Avec cette hausse, la République Démocratique du Congo, un des grands pays producteurs de ce métal, devrait  augmenter ses recettes d’exportation dans ce secteur.

Cette embellie se justifie par une demande accrue de la Chine, premier consommateur mondial, dont la  reprise de l’économie s’est accompagnée d’un achat massif de cuivre, alors même que l’offre n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la crise. Les deux pays producteurs africains (RDC et Zambie) devraient profiter de la faiblesse des mines d’Amérique latine qui ne sont pas encore pleinement opérationnelles, après les restrictions liées au coronavirus, alors qu’elles fournissent généralement la majeure partie de la production mondiale.

Certains experts vont plus loin jusqu’ à prédire que le prix du cuivre pourrait atteindre bientôt 7 500 $ à 8 000 $ la tonne si l’offre mondiale ne comble pas rapidement la demande.

Une demande qui ne cesse de s’accroître suite à l’explosion des besoins due au boom des voitures électriques. D’après la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), 23 millions de véhicules particuliers devraient être produits d’ici 2030.

Aussi, la demande de matières premières utilisées pour la fabrication de batteries rechargeables augmentera rapidement à mesure que l’importance du pétrole en tant que source d’énergie diminuera, comme l’a récemment souligné l’effondrement des prix dû à l’offre excédentaire et à la faible demande résultant de Covid-19. D’autant que ces dernières années, les ventes de voitures électriques ont explosé. Et derrière la voiture électrique, ce sont des matériaux comme le cobalt, le lithium, le cuivre, le nickel ou les terres rares qui mènent à la batterie lithium-ion.

LePouvoir/Z.E


E-mail