RDC: "Grâce à l’agriculture, il y a moyen de limiter l’exode rural” (Administrateur délégué de la FEC)

RDC: "Grâce à l’agriculture, il y a moyen de limiter l’exode rural” (Administrateur délégué de la FEC)

La Commission Économique et financière  de l’Assemblée Nationale  s’est entretenu ce mercredi 2 septembre avec une délégation de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) conduite par son Administrateur délégué, Kimona Bononge.

La rencontre a été une occasion pour la FEC de faire entendre sa voix sur les priorités dans la prochaine loi des finances qui sera élaborée au cours de la rentrée parlementaire de septembre. Pour la Fédération des entreprises du congo, il faut une diversification qui va mettre en avant l’agriculture. 

Le Gouvernement doit avoir le courage politique de supprimer toutes les taxes et autres entraves à la relance de l’agriculture. Soucieux de voir l’économie congolaise repose d’abord sur l’agriculture, la FEC mise davantage sur ce secteur générateur d’emplois que sur les mines” a souligné Kimona Bononge.

Et d’ajouter, “avec l’agriculture, il y a moyen de limiter l’exode rural en assurant à chacun un bien-être dans son milieu de vie”.

La FEC a plaidé auprès de la Représentation nationale pour une véritable révolution verte, en conformité avec la vision du Chef de l’État.

Plus d’une fois, elle a dénoncé les tracasseries dont ses membres sont victimes auprès de divers services de l’État. Ce qui ne favorise pas un bon climat des affaires, a rappelé Kimona Bononge.

 

LePouvoir/Ts.


E-mail