RDC: Le ministre des transports et voies de communication envisage une recette de 90 millions $ pour une production de 1, 5 millions de permis de conduire!

RDC: Le ministre des transports et voies de communication envisage une recette de 90 millions $ pour une production de 1, 5 millions de permis de conduire!

Didier Mazenga, prévoit la production de 1,5 million de permis de conduire dès le mois de janvier 2021.

Le Ministre Mazenga s’attend à une forte mobilisation des recettes au cours de l’exercice budgétaire 2021 de l’ordre de 90 millions de dollars américains.

Cette production des permis de conduire, si elle est concrétisée, viendrait combler une longue rupture de stock depuis 2017.

Devant la demande très prononcée sur le marché, certains agents se lancent dans la distribution des faux permis de conduire.

Le Ministre des Transports et Voies de communication a , par la même occasion, précisé que le processus de recrutement du nouveau fournisseur a déjà été lancé et le dossier a été envoyé à la Direction Générale de Contrôle de Marché Public pour avis de non-objection.


Cependant, l’hôtel de monnaie, un service de la Banque centrale aurait été déjà été choisie pour fournir ce service à l’État congolais, avant que le Ministère ne puisse recourir à l’appel d’offre international restreint.

Selon certaines sources, l’offre proposée par la Banque Centrale du Congo est de 22, 87 dollars pour l’obtention d’un permis, au lieu de 50 ou 60 dollars comme par le passé.

Par ailleurs, l’hôtel de monnaie avait présenté deux modèles de permis.

L’un avec une puce apparente, l’autre avec une puce non apparente. Toutes les deux puces dotées de 22 éléments de sécurité incorporées dans un support polycarbonate et gravés au rayon laser, conformement aux normes internationales de l’OACI.

Ce nouveau permis de conduire serait le quatrième que la RDC connaîtrait en moins de dix ans. Il est plus que nécessaire pour le Pays de Félix Tshisekedi, d’adopter un modèle selon les normes recquises.

LePouvoir/Z.E


E-mail