RDC : l’appui à la riposte Covid-19 des sociétés chinoises évalué à trois millions USD

RDC : l’appui à la riposte Covid-19 des sociétés chinoises évalué à trois millions USD

Dans le cadre de partenariat sino-congolais, Pékin a apporté à Kinshasa de dons financiers et matériels chiffrés à trois millions de dollars américains. Pendant cette période de la Covid-19, la Chine s’est davantage rapprochée de la RDC. Foi de l’ambassadeur Zhu Jing qui a échangé avec la presse le 24 juillet 2020 en sa résidence à Kinshasa. 

 « Globalement, la coopération sino-congolaise est au beau fixe. Au lieu d’être affaibli par la pandémie de Covid-19, le partenariat s’est renforcé. Au lieu de nous éloigner, la pandémie nous a rapprochés davantage. Nous sommes donc satisfaits de nos relations bilatérales », a indiqué le diplomate chinois faisant l’état des lieux de la coopération sino-congolais et la gestion de la pandémie de coronavirus dans les deux pays. 

 
C’est dans ce cadre qu’au premier semestre de l’année 2020, a-t-il précisé, le Gouvernement chinois a décidé d’axer son partenariat sur le renforcement de la solidarité contre la pandémie. Loin d’être abstraite, cette coopération s’est voulue concrète. Quatre piliers ont caractérisé ce partenariat.
 
Primo, le soutien en matériel médical. La  Chine était le premier pays à apporter son assistance au Gouvernement congolais quand l’épidémie est arrivée au pays. Elle a offert trois lots de matériel médical qui dépassent 70 tonnes. Ce don était constitué de masques, de gants, de combinaisons de profession, de kits tests, ainsi que des machines pour faire le test.
 
Il y a eu la contribution des entreprises chinoises, à travers les communautés installées au Congo en plus du don du Gouvernement. Un apport chiffré à 3 millions de dollars américains, sous forme de dons financiers et en matériel.
 
Secundo, le partage d’expériences. Il consiste au transfert de savoir-faire à travers un groupe d’experts chinois, spécialisés dans le domaine médical.
 
« Venus à Kinshasa au mois de mai dernier, ils ont travaillé une dizaine de jours avec les autorités sanitaires congolaises, notamment sur le coronavirus et sur les maladies infectieuses », a rappelé l’ambassadeur chinois.
 
Tertio, la coopération sino-africaine. 
 
« La RDC occupe à ce jour la vice-présidence de l’Union africaine et occupera la présidence l’année prochaine. Si le Sommet sino-africain de cette année a connu un franc succès, c’est notamment du fait de ses propositions réalistes et prometteuses », a avancé Zhu Jing, comme raisons de ce partenariat de plus en plus renforcé.
 
C’est ainsi que lors du sommet Chine-Afrique, le président Xi Jinping avait profité de ces assises pour suggérer entre autres l’annulation d’une partie des dettes des pays africains à l’égard de la Chine à l’échéance 2020, le jumelage entre hôpitaux chinois et africains, la mise à disposition des vaccins chinois.
 
Quarto, l’apport des entreprises chinoises. Ici, les projets d’investissements continuent à avancer. C’est la cas des mines où des sites de production continuent à produire et à exporter. 
 
« Aucune entreprise chinoise n’a arrêté la production pendant la période de Covid-19. Bien sûr, ces entreprises ont rencontré beaucoup de difficultés logistiques et financières, mais elles ont pu les surmonter et maintenir la production à un niveau élevé. Certaines d’entre elles ont même augmenté leur production. Et donc, d’une certaine manière, ces entreprises chinoises contribuent à la relance de l’économie congolaise. Surtout en ce moment où le prix du cuivre est passé de 5 000 USD à 6 000 USD la tonne sur le marché international. C’est une bonne nouvelle à mon avis », a confirmé l’ambassadeur de Chine en RDC avec une grande satisfaction.
 
Zhu Jing a conclu son message par un appel à la vigilance au lendemain de la levée de l’état d’urgence. Se référant à certains pays, dont la Chine, où a resurgi l’épidémie après la levée de l’état d’urgence, il insiste sur le fait de continuer le combat commun contre la pandémie jusqu’à la victoire finale.
 
LePouvoir/ Z.E
 

E-mail