Matata Ponyo, prévient : « Le taux de change pourrait dépasser 2.600 FC pour 1 USD »

Matata Ponyo

Le franc congolais est en  détresse, les fonctionnaires et ménages devront en payer le prix. Et l’ancien premier ministre et éditeur  de la revue scientifique « Congo Challenge », alerte le gouvernement qui devrait en urgence prendre les mesures sévères pour faire face à la crise due à la pandémie du coronavirus.

Economiste avéré,  Matata Ponyo, appelle le gouvernement de la République Démocratique du Congo à la réduction sans délai  du train de vie des institutions, à la réduction  de la taille de l’équipe gouvernementale et à  investir dans le secteur productif, notamment  l’agriculture industrielle pour sauver son économie.

Le sénateur, professeur et promoteur de l’Université Mapon dans le Maniema donne des frissons lorsqu’il affirme que  RDC ne pourra mobiliser d’ici la fin de cette année, que 3 milliards de dollars sur les fameux 11 milliards projetés dans le budget 2020.

Ainsi, face à  cette  dépréciation  historique  de la monnaie nationale, Augustin Matata Ponyo , à travers  Congo Challenge, plaide pour la mise en œuvre « urgente » des mesures rigoureuses  avec la nécessité de voter un collectif budgétaire et la réduction de la taille du gouvernement dirigé par Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Mais comment  l’alerte a –elle été perçue dans les milieux politiques ? A suivre dans notre prochain article dans la rubrique économie.

 

LePouvoir/Vit.


E-mail