Kasaï Central : Près d'un tiers des ménages pratiquent la défécation à l'air libre

Kasaï Central : Près d'un tiers des ménages pratiquent la défécation à l'air libre

L'information émane d'une dépêche de l'ACP, ce mercredi. 30,4% des ménages n'utilisent pas des latrines au Kasaï Central, a indiqué le Dr Theodore Mulumba Mukendi, coordinateur provincial de l'Environnement et développement durable.

A l'en croire, le manque des latrines propres favorise la propagation de différentes maladies transmises par des mouches et autres vecteurs, à partir des matières fécales abandonnées à l'air libre par des personnes.
 
Il cite la diarrhée, le choléra, les verminoses, les infections urinaires, la fièvre typhoïde et tant d'autres maladies liées à l'insalubrité environnementale.
 
Pour conclure, cette situation qui est à la base de plusieurs cas de morbidité et mortalité au Kasaï Central, appelle l'implication des autorités politico-administratives à tous les niveaux, des leaders communautaires, des chefs coutumiers et des responsables des services de l'Hygiène publique pour sensibiliser la population à la construction des latrines dans chaque ménage.
 
La rédaction

E-mail