Les residants de Kanyama-Kasese manifestent contre le transfèrement des Kuluna

Les residants de Kanyama-Kasese manifestent contre le transfèrement des Kuluna
Le Service national (SN) tente de calmer la population résidante  de Kanyama Kasese, une agglomération de la province du Haut-Lomami, rapporte ce mercredi une dépêche de nos confrères de l'ACP. Cette dernière, à travers la société civile locale, a manifesté le weekend dernier contre le transfèrement des nouvelles recrues (ex-Kuluna venus de Kinshasa).
 
L'appel à l'apaisement du SN a été lancé à l'aéroport national de Bipemba à Mbuji-Mayi, par un officier supérieur du Service national.
 
« la population de Kanyama-Kasese doit être tranquille dans la mesure où le centre de Kasese est éloigné de la cité, et des mesures  d'encadrement sont assurées pour la sécurité de tous », a-t-il assuré.
 
Ces nouvelles recrues dans le site de rééducation du SN vont apprendre divers métiers, tels que la menuiserie, la maçonnerie, la charpenterie, l'agriculture et autres... dans la stricte discipline militaire, a-t-il dit. Faisant savoir qu'un campement bien aménagé est érigé pour l'hébergement de ces recrues au sein duquel se trouvent le restaurant et les dortoirs. 
 
Des éclaircissements faits lors de la réception du deuxième groupe de 300 recrues en provenance de Kinshasa pour Kanyama Kasese, en transitant par l'aéroport de Mbuji-Mayi avant de préciser qu'au total 900 sujets, parmi lesquels 3 femmes, y sont attendues.
 
La rédaction

E-mail