En Ituri, quatre militaires sont condamnés à perpétuité et chassés de l'armée

En Ituri, quatre militaires sont condamnés à perpétuité et chassés de l'armée

Quatre éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo et un député provincial sont condamnés à perpétuité pour meurtre d'un homme de nationalité chinoise et d'un militaire congolais, en Ituri. Le député élu du territoire de Mambassa Didier Boyoko a été donc condamné samedi 10 octobre dernier aux côtés de ses complices après avoir interjeté l'appel, par la Haute Cour militaire siégeant à Bunia, ville phare de cette province de l'extrême Est du pays.

Le procès en appel était ouvert le 01 octobre. Un proche de cet élu a été également condamné à la même peine. Le 16 juin 2019, le député provincial était condamné à 20 ans de prison. La perpétuité vient donc alourdir la condamnation après son appel.
 
Dans ce dossier, neuf militaires impliqués ont été condamnés à des peines allant de 3 à 15 ans de prison. Et cinq autres militaires poursuivis ont été acquittés faute de preuve.
 
Les condamnés avaient extorqué au chinois 12 lingots d’or. Ils avaient été arrêtés par les forces de sécurité à Mavivi, dans le Nord-Kivu. La Haute Cour a ordonné à l'Etat congolais de restituer les 12 lingots d'or qu'il détient.
 
La rédaction

E-mail