Assassinat d'un chinois en Ituri : début des audiences en appel

 Assassinat d'un chinois en Ituri : début des audiences en appel
La Haute cour militaire vient d'ouvrir ce mercredi 30 septembre 2020 à Bunia, les audiences en appel dans l'affaire du député provincial élu du territoire de Mambasa, condamné à 20ans de prison par le Tribunal militaire de garnison de l'ituri le 16 juillet 2019 avec six autres personnes dont quatre militaires FARDC. 
 
Tous reconnus coupables d'assassinat d'un sujet chinois et son garde du corps, tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés sur le pont Orua à 20km de la ville de Bunia.
 
Après sa condamnation par la cour militaire de l'ex-Province orientale,  cet élu avait alors interjeté l'appel, ce qui justifie la présence de la grande délégation de la cour militaire à Bunia composée de trois juges et du colonel Mukendi Tshidiamanga Freddy, président de cet organe judiciaire.
 
Précision donnée par ce dernier dans une interview accordée à la presse militaire dès son arrivée à Bunia.
 
Olengha Omba Espoir, depuis Bunia

E-mail