A Lubumbashi, après près de 20 morts, le calme est revenu

 A Lubumbashi, après près de 20 morts, le calme est revenu
Le ministère provincial de l'intérieur annonce un bilan de 19 morts au total, 16 miliciens et 3 éléments des Forces de l'ordre. L'armée a réussi à maîtriser des miliciens se réclamant Bakata Katanga dans la matinée de ce samedi au centre ville de Lubumbashi.
 
Ces miliciens, plus d'une soixantaine, ont tenté de hisser le drapeau d'une imaginaire république  du Katanga, à la place de la poste, sans succès. Ils ont été délogés sur le lieu par l'armée. 
 
En groupe, ils ont été encerclés et conduits à la 22 ème région militaire basée à Lubumbashi. Actuellement, la situation sécuritaire est sous tension.
 
Des balles ont crépité au quartier Kasapa, et d'autres coins de la ville. Les activités économiques qui, à de moment ouvrent tôt au centre ville, ont eu du mal à démarrer à cause de cette situation d'incursion des éléments Bakata Katanga.
 
La rédaction

E-mail