RD Congo : une nouvelle session sur les bonnes pratiques parlementaires s'ouvre à l'Assemblée nationale

RD Congo : une nouvelle session sur les bonnes pratiques parlementaires s'ouvre à l'Assemblée nationale

Ce lundi 21septembre, la présidente de l'Assemblée nationale Jeanine Mabunda a procédé à l'ouverture des travaux de la deuxième session de ces échanges qui visent le renforcement des capacités des nouveaux élus et leur expérience parlementaire.  Dans son mot d'introduction, Maitre sylvain Lumu, Directeur exécutif de l'Institut alternatives et initiatives citoyennes pour la gouvernance démocratique, a circonscrit le cadre de ces travaux expliquant le bien-fondé du renforcement des capacités des élus nationaux et particulièrement ceux qui sont dans leur premier mandat.

Il a également fait allusion au Guide parlementaire, un outil d'accompagnement de l'élu qui est baptisé et lancé sur le marché au cours de l'actuelle session et qui offre aux députés les notions nécessaires à la production législative et au contrôle parlementaires, deux volets essentiels de leur mission parlementaire.
 
Avant le baptême proprement dit du Guide parlementaire, la présidente de l'Assemblée nationale a prononcé son mot de circonstance. Au cours de celui-ci, elle a salué l'initiative de ces travaux financés par l'Ambassade de France en RDC. Les nouveaux élus éprouvent la nécessité d'être accompagnés de manière à faire face au défi de répondre aux nombreuses exigences de leurs électeurs, a-t-elle insisté, démontrant par là qu'il faut de la compétence pour bien contrôler et voter des lois qui reflètent les besoins de la population. 
 
Le réseau des jeunes parlementaires auquel est associé cette activité est un instrument important dans la mise en pratique des valeurs démocratiques, a souligné Jeanine Mabunda qui a souhaité que la restitution de cette session soit faite à la plénière, de façon à faire bénéficier à l'ensemble des députés les bonnes pratiques parlementaires.
 
La rédaction

E-mail