Procès 100 jours : Vital Kamerhe reste en prison

Procès 100 jours : Vital Kamerhe reste en prison

La cour de cassation a rejeté ce mercredi 5 août la demande de liberté provisoire à Vital Kamerhe.

Le président de l'UNC voulait casser l'arrêt de la cour d'appel de Kinshasa/Gombe qui avait rejeté pour une énième fois sa demande de liberté provisoire.
Il reste ainsi en détention à la prison centrale de Makala où son procès en appel est prévu vendredi 7 août.


E-mail