Massacres de Kipupu : L'arrivée d'une délégation sur le lieu du drame se fait attendre

Massacres de Kipupu : L'arrivée d'une délégation sur le lieu du drame se fait attendre

Du 16 au 17 juillet à Kipupu, village de la province Est congolais du Sud-Kivu, une attaque meurtrière a emporté la vie des dizaines de personnes. Selon le compte rendu du conseil des ministres du gouvernement provincial vendredi dernier, une délégation officielle composée de ministres et députés provinciaux  devrait se rendre sur le lieu dès samedi 25 juillet. Jusque-là elle reste bloquée à Bukavu. Un affrontement entre miliciens Maï-Maï et les casques bleus de la Mission onusienne dans le pays, non loin de Kipupu, a entraîné le report de ce déplacement.

Les FARDC se sont déployées dans la région. Le chef du secteur d’Itombwe est arrivé également sur place.
 
Les chercheurs du KST, un projet sécuritaire dans la région du Kivu, parlent de 18 civils exécutés, lorsque des députés provinciaux avancent eux de chiffres allant jusqu'à plus de 200 décès. Sans compter des viols de femmes, incendies de maisons ou encore le vol des bétails.
 
La rédaction

E-mail