Bloquage à la présidence autour de la confirmation de Ronsard Malonda comme président de la CENI

Bloquage à la présidence autour de la confirmation de Ronsard Malonda comme président de la CENI

Des informations puisées dans un article de nos confrères de Top Congo FM publié ce vendredi, le président congolais Félix Tshisekedi n'est pas prêt à investir Ronsard Malonda comme président de la Commission électorale  du pays (CENI). « Votre lettre n'est accompagnée d'aucun soubassement, notamment les procès verbaux de désignation et d'enterinement et tous autres documents y relatifs », a-t-il répondu à la correspondance lui adressé par la présidente de l'Assemblée nationale sollicitant que monsieur Malonda soit confirmé comme président de la CENI.

Des détails qui rapportent que Félix Tshisekedi estime que l'information selon laquelle Ronsard Malonda a été désigné à l'issue d'un processus interne aux confessions religieuses est fortement contestée en fait comme en droit par certains membres de cette composante, citant l'Église catholique, l'Église du Christ au Congo et l'Église Kimabaguiste.
 
Et relevant que l'annonce de la désignation et de l'enterinement dans « ces conditions contradictoires a conduit à des mouvements des contestations observés à travers le pays (...) En considération de ces éléments, l'information me donnée en l'état, ne me met pas dans les conditions de disposer conformément à la loi. »
 
Choisi par 6 sur 8 Confessions religieuses, désignation entérinée par l'Assemblée nationale mais aussi contestée par l'opposition, Ronsard Malonda voit son accession à la tête de la CENI bloqué par le président congolais qui, lui, appelle à plus de consensus.
 
La rédaction

E-mail