Marche de l'opposition : le dispositif de la Police rappelle, à quelques dispositions, celui de jeudi dernier

Marche de l'opposition : le dispositif de la Police rappelle, à quelques dispositions, celui de jeudi dernier

Ce lundi 13 juillet, le dispositif sécuritaire de la Police rappelle à quelques dispositions près celui de jeudi dernier. La Police espère contenir les manifestants qui peuvent se déverser dans la rue en marge de la marche de l'opposition, qui conteste l'enterinement par l'Assemblee nationale de Ronsard Malonda comme président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

La Police congolaise dispose des barricades à différentes voies conduisant au Palais du peuple, siège du Parlement congolais.
 
Devant les sièges des partis d'opposition le long de l'avenue de l'Enseigment, en face du stade des Martyrs; à l'entrée de l'allée entre le siège de la Télévison d'État RTNC et l'Université protestante au Congo (UPC), tronçon allongeant l'Inspection générale de la Police (IGP) et conduisant vers l'arrière du Palais du peuple... sont placées de barricades. Piétons, véhicules ou motos, aucun passage n'est permis.
 
La veille, le gouvernement avait maintenu l'interdiction de toutes les marches en cette période d'état d'urgence.
 
La rédaction

E-mail