RD Congo : Le PPRD accuse l'UDPS de « vandalisme et actes barbares »

RD Congo : Le PPRD accuse l'UDPS de « vandalisme et actes barbares »

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), dans une déclaration politique publiée ce samedi 11 juillet, fustige les actes « barbares posés par les militants de l'UDPS », au cours de la marche du jeudi dernier. Dans cette déclaration lue par Lucain Kasongo, secrétaire permanent adjoint du parti de l'ancien président Joseph Kabila, qu'accompagnaient d'autres hauts cadres, cette formation politique condamne les actes de « vandalisme des militants de l'UDPS » et dit prendre « le peuple congolais et les organisations de droit de l'homme à témoin. »

L'intégralité du message du PPRD
 
Déclaration du Parti du peuple pour la Reconstruction et la Démocratie
 
Faisant suite à la barbarie, destruction méchante, incendie volontaire de notre siège situé à Limete 6ème rue, et aux pillages systématiques des biens des privés ainsi que des coups et blessures volontaires de nos sentinelles ayant entraîné mort d'hommes par l'UDPS/Tshisekedi, pendant la marche échouée du 09 juillet 2020 ; le PPRD déclare ce qui suit :
 
1. Le PPRD condamne avec la dernière énergie les actes de violence, de barbarie et de vandalisme des membres de l'UDPS/Tshisekedi ; actes qui ne correspondent pas au fameux slogan d'un État de droit ;
 
2. Le PPRD prend à témoin le peuple congolais, les organisations de droit de l'homme ainsi que la communauté internationale du comportement anarchique et anti-démocratique des membres de l'UDPS/Tshisekedi, parti se réclamant au pouvoir qui se distingue par les tueries de nos membres, la destruction répétée de nos sièges, du pillage des biens des congolais ;
 
3. Le PPRD demande à tous ses membres de préserver la paix et protéger nos institutions et lance un appel pathétique à tous ses membres de rester vigilants et de se mobiliser comme un seul homme pour dire non à la dictature qui s'installe en RDC et qui foule ainsi aux pieds notre constitution et nos lois ;
 
4. Le PPRD se réserve le droit de saisir la justice afin que les poursuites soient engagés contre les auteurs matériels et intellectuels ayant planifié ces actes et surtout la mort d'hommes ;
 
5. Le PPRD annonce qu'un calendrier des actions politiques à mener sera connu dans les heures qui viennent suivant les directives de la hiérarchie du parti.
 
Fait à Kinshasa, le 11/07/2020
 
Lucain Kasongo Mwadiavita
Secrétaire permanent adjoint

E-mail