Une foule vertigineuse à la marche de la Société civile pour la paix et l'unité, organisée à Lubumbashi

Une foule vertigineuse à la marche de la Société civile pour la paix et l'unité, organisée à Lubumbashi

Une démonstration de force et d'expression démocratique, qui table sur la tolérance et la diversité culturelle congolaise... la marche organisée par la Société civile dans les rues de Lubumbashi, cette deuxieme ville du pays retranchée dans le sud-est,  pour  soutenir  la paix, le vivre ensemble et rejeter le tribalisme, le régionalisme et les manipulations politiciennes, est partie du Bâtiment du 30 juin, siège de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga. Les valeurs ont rassemblé de milliers de congolais ce mardi 07 juillet, tous vêtus de blanc, symbole de paix.

Sur les effigies et banderoles flottantes, on pouvait lire, « nous exigeons la paix dans le Haut-Katanga », ou encore « Lubumbashi ville de la paix, nous disons  non à la haine tribale, stop. »
 
Pour le cadre de concertation de la Société Civile du Haut-Katanga  «  la paix n’a pas de prix et demeure un facteur important pour le développement du pays.  Contre la montée   d’intolérance et du haut niveau des propos tribaux, qui prévalent  dans la ville ces derniers temps, la Société  Civile préconise la paix et invite les uns et les autres à bannir  le tribalisme et le régionalisme. « Le droit à la paix est inaliénable et opposable à tous. » dit le cadre de concertation.
 
Cette marche de sensibilisation aux valeurs de l''unité, la concorde et la paix, a débuté dans la matinée, au siège de l’Assemblée provinciale pour arpenter quelques artères de la ville, et chuté sur l’avenue Kasa-vubu, au siège du Gouvernorat de la province.
 
 La rédaction
 

E-mail