Beni : L'armée présente des présumés combattants ADF capturés, dont des sujets ougandais

Beni : L'armée présente des présumés combattants  ADF capturés, dont des sujets ougandais

Visiblement leur nombre s'élève à une trentaine de combattants ADF(Alliance des forces démocratiques),

capturés à l'espace de deux semaines par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la région de Beni au Nord-Kivu. Ils ont été présentés à la presse ce jeudi 18 juin 2020 par le commandant du secteur opérationnel SOKOLA1, le général de brigade Jacques Nduru Ichaligonza.
Parmi ces capturés figurent des combattants ADF ainsi que des miliciens Mai-Mai

La présentation de ces capturés a été précédée par une conférence de presse qu'a animé le commandant du secteur opérationnel. Selon les propres propos du général de brigade Jacques Nduru, les quelques capturés présentés ce jour ne constituent qu'un échantillon rassurant que la grande partie reste gardée dans différents cachots en train d'être exploités par les services habiletés. Tout en appelant à la collaboration civil-militaire, le commandant sectoriel note que l'armée en gardant le monopole de la force a l'obligation d'en finir avec toute force négative qui trouble la quiétude de la population.

Certains d'entre les capturés abordés par Le Pouvoir du peuple ont avoué avoir activement participé à plusieurs attaques meurtrières en territoire de Beni, notamment celles des villages Halungupa, Mighende, Eringeti...

Aussi parmi les capturés figurent des sujets ougandais et des congolais recrutés à partir de plusieurs villes du pays dont par exemple Beni, Kisangani, Kinshasa...

A côté de ces capturés, l'armée a tout de même présenté des armes individuelles, des bombes artisanales et autres effets militaires récupérés lors des accrochages avec ces combattants étrangers et locaux.

Philémon Kachelewa, depuis Beni


E-mail