Stérile, une femme condamnée pour enlèvement d’un bébé de 4 jours

Stérile, une femme condamnée pour enlèvement d’un bébé de 4 jours

Le Tribunal de paix de Songololo, dans la province du Kongo Central au sud-ouest de la République démocratique du Congo, a condamné lundi à 4 ans de prison ferme, une femme responsable de l'enlèvement  d'un bébé de 4 jours à l'hôpital IME de Kimpese, une ville de la même province. L'information provient de maître Deo Memvanga, avocat de la famille victime.

Le kidnapping s'est produit le 23 mai, et la kidnappeuse, a été appréhendée à Kasangulu, une ville à quelques kilomètres du lieu du crime, trois jours plus tard par les agents de l'Agence nationale de renseignement (ANR). Elle s'organisait pour se rendre à Kinshasa la capitale congolaise. Soumise à la procédure de flagrance le 28 mai, elle a été condamnée pour 4 ans et 1 millions de francs congolais (un peu plus de 500 dollars américains) pour dommages et intérêts.
 
Elle s'est justifiée par ses problèmes de maternité, entre autres son incapacité à concevoir.
 
La rédaction

E-mail