RDC : Grâce à la question d'actualité du député Nzekuye au premier ministre Ilunga Ilunkamba, les congolais éclairés sur la gestion du COVID-19

RDC : Grâce à la question d'actualité du député Nzekuye au premier ministre Ilunga Ilunkamba, les congolais éclairés sur la gestion du COVID-19

Environ 67 députés nationaux dans le format retenu pour prévenir la contamination au COVID-19 alors que d'autres étaient en ligne par vidéo conférence, ont assisté mercredi au contrôle parlementaire de l'exécutif national. C'était à la suite de la pertinente question d'actualité de l'honorable François Nzekuye, élu PPRD de Rutshuru, adressée au premier ministre Ilunga ilunkamba. La question visait à obtenir les explications du premier ministre sur les mesures prises pour la bonne gestion du Coronavirus, le dépistage des porteurs de cette maladie, ses conséquences sur la vie nationale dans son ensemble et l'après COVID-19 au regard des inquiétudes de la population et les victimes enregistrées à ce jour.

Répondant à cette question d'actualité, Le premier ministre qui s'est fait accompagné de quelques membres de son gouvernement, le responsable du secrétariat technique en charge de la riposte le professeur Muyembe et le gouverneur de la Banque centrale, a situé la pandémie dans le contexte mondial. Ce, avant d'évoquer les mesures prises par les autorités congolaises dont le chef de l'État et le gouvernement pour gérer la pandémie et limiter ses dégâts. A ce propos, il a rappelé la fermeture des frontières, l'interdiction des vols à l'intérieur et les mesures barrières édictées dans le même sens.
 
Dans leurs interventions, le ministre de la santé et le docteur Muyembe se sont félicités des progrès réalisés à ce jour. Notamment l'amélioration de la prise en charge et la baisse du taux de létalité passé de 11, 9%  fin mars à 4,1% à ce jour. Il a été reconnu le déficit de communication sur la pandémie avec vœu de voir chaque congolais s'impliquer dans la sensibilisation.
Les vice-premiers ministres de l'Intérieur, du Budget, du Plan; les ministres des Finances, de l'Economie, du Commerce et le gouverneur de la Banque centrale ont également complété le premier ministre de manière sectorielle. Dénominateur commun des interventions du jour : le nouveau Coronavirus a bousculé le système mondial et la récession économique pointe à l'horizon. D'où la nécessité pour l'exécutif congolais de recourir au Parlement pour un collectif budgétaire. Même si le gouverneur de la Banque centrale a indiqué qu'il y a plus de dépenses (100%) que des recettes (70%).
 
Quant à la question de la reprise des cours dans les écoles et universités, le premier ministre a conseillé la prudence de peur que le deconfinement pressé et non progressif ne nous ramène à la case du départ, a-t-il dit. Le cas est sous examen, a dit Ilunga Ilunkamba.
 
Le COVID-19 a déjà fait près de 35 décès, 92 malades ont été guéris alors que plus de 200 malades sont en bonne évolution.
 
Louis d'or Balekelayi

E-mail