Arrestation de Ne Mwanda Nsemi : la police promet de « punir » ses éléments qui ont pillé la résidence et de restituer les biens pris

Arrestation de Ne Mwanda Nsemi : la police promet de « punir » ses éléments qui ont pillé la résidence et de restituer les biens pris

Vendredi, la police nationale congolaise a pu capturer Zacharie Badiengila alias Ne Mwanda Nsemi, gourou de la secte politico-mystique Bundu dia Mayama. Après cette arrestation, certains éléments se sont adonnés à des scènes de pillages de la résidence de cet ex-député national qui est accusé des appels à la haine tribale et de troubles à l'ordre public. En effet, parmi ses revendications, la demande à ses adeptes de « chasser » de la province congolaise du sud-ouest Kongo Central tous les non originaires, d'où il est lui-même ressortissant. Des ordres qui ont entraîné des affrontements avec la police et de pertes en vies humaines. Dans un communiqué lu ce samedi dans la matinée par votre rédaction, la police assure sanctionner dans les prochains jours ses éléments au « comportement déviant. »

« Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa a procédé, le vendredi 24 avril 2020 après midi, à l'exécution des mandats de perquisition et d'emmener émis par le Procureur général près la cour d'appel de Kinshasa Gombe contre le leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Mayala, l'ancien député national Zacharie Badiengila alias Ne Mwanda Nsemi », dit le communiqué.
 
Pour signifier ensuite, « l'opération s'est déroulée  avec professionnalisme malgré la résistance opposé par les adeptes de Bundu Dia Mayala.
Toutefois, le Commissaire provincial regrette le comportement déviant de quelques policiers à l'issue de l'opération. Ceux-ci se sont illustrés dans des actes de pillages des biens trouvés dans la résidence de monsieur Zacharie Badiengila. Ces actes inacceptables seront punis conformément à la loi. Leurs auteurs dont les images sont à notre disposition font dors et déjà l'object d'une enquête minutieuse. Les objets pris seront restitués. »
 
TAD
 
 
 

E-mail