RDC: Le TGI/Gombe s’est déclaré incompétent à juger Kalev Mutondo

RDC: Le TGI/Gombe s’est déclaré incompétent à juger Kalev Mutondo

Le débat et les plaintes devront ainsi être redirigés auprès des autorités judiciaires requises en la matière et compétentes à se saisir du dossier.

Samedi 20 novembre 2021, le Tribunal de Grande Instance/Gombe s’est déclaré incompétent à juger Kalev Mutondo, Administrateur Général honoraire de l’Agence Nationale des Renseignements -ANR-, dans un procès dont la majorité des plaignants ont brillé, du début à la fin, par des absences répétitives et injustifiées. Et, pourtant, ils étaient les premiers à accuser ce haut fonctionnaire de l’État “d’arrestations arbitraires, des tortures, de traitements inhumains et dégradants, de tentative d’empoisonnement et de tentative d’assassinat”, au moment où il assumait encore ses dernières fonctions officielles, de 2011 à 2019.

Avant le verdict
Dans leur requête datée du 2 novembre 2021, les avocats de Kalev Mutondo avaient fait remarquer au Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe que les plaignants, du moins, la majorité d’entre eux, ne répondent pas aux audiences fixées.Au décompte, selon eux, sur une dizaine d’audiences convoquées, Jean-Claude Muyambo et consorts sont restés longtemps invisibles.

À l’analyse de cette attitude, les avocats de Kalev Mutondo ont évoqué la thèse d’un ‘’désistement’’. D’où, pour le respect des lois en matière de procédure, ils ont sollicité le classement sans suite de tous ces dossiers, y compris de toutes les affaires autour des perquisitions et autres incursions illégales dans les résidences de l’intéressé.Enfin, ils ont dénoncé un acharnement et dit avoir constaté que toutes les plaintes engagées contre leur client sont vides.

“Il est aujourd’hui difficile de comprendre quelle destination ont pris les prétendus plaignants-victimes, pourtant, régulièrement notifiés à chaque audience publique. Puisqu’il en est ainsi, il y a lieu de se demander si ces prétendus plaignants-victimes ne sont pour rien dans les multiples plaintes déposées au Parquet Général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe”, ont noté, dans leur requête, les avocats de la défense.

 

 

 

Lepouvoirdupeuple/AN


E-mail