RDC : Le premier ministre annule la suspension du DG du Cadastre Minier

RDC : Le premier ministre annule la suspension du DG du Cadastre Minier

Le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, annule la décision du ministre des mines suspendant le directeur général du Cadastre Minier (CAMI) pour non-transparence et insubordination. 

Dans une correspondance consultée, ce vendredi 08 janvier , le chef du gouvernement annule également l’instruction donnée au directeur général adjoint du CAMI d’assumer l’intérim.  
 "Par votre lettre, vous m’informez de votre décision portant suspension du directeur général du Cadastre Minier et de l’instruction donnée au directeur général adjoint d’assumer l’intérim. Y faisant suite, je vous informe que j’annule votre décision et vous demande de préparer et me soumettre au préalable toutes affaires cessantes, un dossier complet quant à ce pour examen", écrit le premier ministre au ministre des mines.
 
En outre, il demande qu’aucune remise et reprise ne soit effectuée entre le directeur général et son adjoint. 
 Pour rappel, le ministre des mines avait suspendu, jusqu'à nouvel ordre, le directeur général du CAMI. Il lui reprochait une gestion non-transparente et une insubordination à son autorité. 
 
"La non-transparence est un signe de mauvaise gouvernance et, est inadmissible dans le domaine des mines d’insubordination à la loi en vigueur. De plus, votre comportement d’insurbordinnation, étant une faute lourde, vous êtes suspendu jusqu’à nouvel ordre", avait-il écrit.
 Le Cadastre Minier est un service créé en 2002 par le code minier et mis en place en 2003. Il s'occupe de la gestion du domaine minier ainsi que des titres miniers pour le compte de l'État congolais. Le CAMI est placé sous tutelle du ministre des mines.  
 
 
Lepouvoirdupeuple/rdc7sur7

E-mail